UEFA - Euro 2016 - France
Tous les articles

Gignac: ''Giroud ? C'est vous qui en faites tout un pataquès''

par La rédaction
Gignac-Giroud

Publié le 6 juin 2016 à 18:15

En équipe de France, André-Pierre Gignac est la doublure d'Olivier Giroud, sur le front de l'attaque. Mais c'est aussi et surtout son premier défenseur, quand l'attaquant d'Arsenal est chahuté comme il a pu l'être au début de la préparation pour l'Euro 2016.

André-Pierre, comment avez-vous trouvé l'ambiance du stade Saint-Symphorien ?
Sur la lignée des dernières apparitions de l'équipe de France où le public a répondu présent. Et nous par la même occasion, parce que c'est encore une victoire, avec encore trois buts marqués… C'est de bon augure. Mais la compétition arrive et là ça va être autre chose !

Cette équipe de France est enthousiasmante…
On marque rapidement, on se facilite les matches, on est sérieux sur coup de pied arrêté… On n'a pas pris de but, ce qui n'était pas évident lors des dernières sélections où à chaque fois on en a pris quasiment deux. J'avais dit que les erreurs allaient être gommées et le coach les a gommées.

Êtes-vous impatients d'y être ? Parce que nous oui…
Nous aussi on est impatients ! Même s'il y a eu des matches amicaux, la préparation a été un peu longue. On est pressés de préparer ce match (contre la Roumanie, NDLR), de se concentrer. L'ouverture de l'Euro, ça va être quelque chose de sensationnel ! On est à la maison, donc ça va être quelque chose de formidable ! On a hâte.

Êtes-vous prêts ?
Je crois que ça s'est vu, ça s'est vu lors de tous les entraînements… Vous (les journalistes, NDLR), vous n'y êtes pas forcément, quoique… Mais avec la concentration, la qualité qu'il y a au quotidien dans ce groupe, c'est plaisant à voir. C'est un travail de fond pour arriver fin prêts le 10. C'est le plus important.

La semaine risque d'être longue…
Je pense qu'elle va être longue…

Un petit mot sur Olivier Giroud. Est-ce qu'il vous épate ?
Il reste sur ses prestations précédentes, il a encore marqué deux buts. Donc voilà, c'est vous qui en faites tout un pataquès, mais on connaît tous ses qualités.

Il marque beaucoup quand même…
C'est bien. Il est là pour ça, non ?